Série ES

SÉRIE ES (ÉCONOMIQUE ET SOCIALE)

 

Pour qui ?

La voie ES s’adresse à des élèves de seconde :

  • qui ont été intéressés par l’enseignement exploratoire de Sciences Économiques et Sociales (cependant, le suivi de cet enseignement n’est pas obligatoire pour accéder à la filière ES) ;
  • ont un profil scolaire équilibré (des résultats corrects en français, histoire-géographie, langues et mathématiques) ;
  • qui sont systématiquement curieux (de l’actualité et des questions de société) ;
  • qui disposent de solides capacités de réflexion, d’argumentation et de synthèse ;
  • qui n’ont pas de projet professionnel défini mais qui veulent se laisser toutes les chances d’orientation (diversité des études supérieures et des métiers exercés).

 

Quels enseignements ?

Horaire hebdomadaire des enseignements obligatoires :

 

ES1

En classe de terminale, un enseignement de spécialité est à choisir :

  • Mathématiques : cet enseignement prend appui sur la résolution de problèmes (variation de population, minimisation des coûts …) conduisant à un travail de modélisation et plaçant les élèves en position de recherche ;
  • Économie approfondie :cet enseignement permet d’approfondir la connaissance de l’économie en étudiant quelques grandsenjeux contemporains (financement de la protection sociale, stratégies des entreprises dans la mondialisation,crises financières …) ;
  • Sciences sociales et politiques :cet enseignement offre une réflexion informée et critique sur l’évolution de la vie politique contemporaineen France et en Europe (par exemple, étude de la parité, de la contribution des partis politiques au fonctionnement de la démocratie, des explications du comportement électoral).

NB :

l’élève peut suivre deux enseignements facultatifs au maximum (EPS,musique, latin, LV3)

 

 

 

Source : www.eduscol.education.fr


Pour quelles études supérieures ?

Répartition (en %) des vœux n°1 des lycéens de terminale ES (TES) inscrits sur APB (Admission Post-Bac) dans l’académie de Besançon en 2015 :


ES2

 

63,7% des élèves de TES envisagent des études longues : Licence (L1) comme en droit et en économie-gestion ; Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) ; écoles d’architecture, d’art ou de commerce.

36,3% choisissent des études plus courtes : par exemple, Diplôme Universitaire de Technologie (DUT : gestion des entreprises et des administrations, information-communication) ou Brevet de Technicien Supérieur (BTS : commerce et banque notamment).

Source : bilan APB des admissions post-baccalauréat 2015

(consultable sur le site de l’académie : www.ac-besancon.fr ).

 


 

Share